vendredi, juin 21, 2024
banner
Accueil Actualité RIP maltraitance : l’Ordre des vétérinaires prend position

RIP maltraitance : l’Ordre des vétérinaires prend position

0
RIP maltraitance : l’Ordre des vétérinaires prend position

Dans le cadre du référendum d’initiative partagée (RIP) contre la maltraitance animale, le député Loïc Dombreval a apostrophé l’Ordre des vétérinaires via Twitter pour qu’il prenne une position tranchée. L’Ordre lui répond aujourd’hui, de manière claire et sans ambiguïté.

 

Dans son communiqué, l’Ordre rappelle que les vétérinaires sont des scientifiques avant tout, dont l’expertise technique vient nourrir les débats. D’ailleurs, nombre de professionnels, dont la profession vétérinaire, ont été auditionnés par le député Loïc Dombreval dans le cadre d’une mission qui lui avait été confiée par le Premier ministre et le ministre de l’Agriculture, justement, sur les pistes d’amélioration du bien-être des animaux de compagnie et la fin de vie des équidés. À ce jour, ce rapport n’est toujours pas rendu public et le fruit de ce travail n’a pas été partagé avec les personnes auditionnées.

L’Ordre rappelle également sa mission première, qui est de réguler la sphère professionnelle des vétérinaires habilités à exercer la médecine et la chirurgie des animaux. « Le respect dû aux animaux est un devoir déontologique […]. L’Ordre des vétérinaires refuse d’intervenir sur les questions ou les choix personnels relevant de la sphère privée des individus. […]. Il est conscient qu’un tel débat public est nécessaire et ne peut se concevoir que dans le respect des principes démocratiques, et attaché aux libertés individuelles dont la liberté de conscience est la composante. »

Autrement dit, l’Ordre des vétérinaires souhaite laisser libre chaque vétérinaire de se positionner vis-à-vis de ce référendum d’initiative partagée contre la maltraitance et précise bien qu’il ne serait pas concevable qu’un vétérinaire use de son diplôme à des fins de promotion de ses convictions personnelles.

Une sage décision, diront certains, dans un contexte délétère, de plus en plus tendu et menaçant, entre les défenseurs et les opposants au RIP.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici