lundi, mai 27, 2024
banner
Accueil Actualité Pêche et Dauphins : mieux éduquer pour mieux prévenir

Pêche et Dauphins : mieux éduquer pour mieux prévenir

0
Pêche et Dauphins : mieux éduquer pour mieux prévenir

Les dauphins en liberté se trouvent régulièrement emmêlés dans les lignes de pêche et autres débris marins. Et malheureusement cela peut avoir de lourdes conséquences. Cependant, celles-ci ne sont que trop peu fréquemment étudiées, du fait, simplement qu’il est difficile de suivre l’évolution d’un dauphin qui a été sujet à ce genre de pièges et en a survécu pour raconter son histoire.

 

Dans de rares cas, les dauphins peuvent être démêlés des lignes de pêche avec succès, relâchés dans la nature, puis examinés après leur mort pour mieux comprendre les causes du décès et les effets à long terme d’un emmêlement dans des lignes de pêche.

Ce fut le cas pour un jeune grand dauphin qui fut sauvé au large de la lagune d’Indian River, en Floride il y a quelques années. Un monofilament d’une ligne de pêche s’était enroulée autour de son maxillaire. Une fois libéré, il fut relâché immédiatement après dans son habitat naturel avec des séquelles visibles.

Un an après son sauvetage, des photos et des observations attestèrent d’un état de santé préoccupant du jeune, désormais indépendant. Malgré une mâchoire cicatrisée, ses côtes étaient très visibles et il arborait une dépression post-nucale proéminente.

Et malheureusement, plus de deux ans après son sauvetage, la carcasse de l’animal fut retrouvée avec de nombreuses blessures faisant surement suite à une attaque d’un prédateur. Cependant, ce n’était probablement que le fin mot de l’histoire.

Malgré un estomac à moitié rempli, l’animal était émacié, attestant d’un mal-être bien avant l’attaque. Et une autopsie révéla en effet des interactions répétées avec les pêcheurs.

En plus du piège primaire qui avaient causé une déformation bilatérale importante et permanente de l’arcade dentaire maxillaire, des preuves externes de cicatrices d’hélice et un hameçon découvert incrusté dans la muqueuse du larynx attestèrent d’une rencontre régulière avec le matériel de pêche.

Les effets de la pêche peuvent donc avoir des conséquences répétées et à long terme sur les animaux.

Et, comme pour bien d’autres dauphins et cétacés, les contacts avec les engins et les filets de pêche ont pu entraver les mouvements du mammifère et altérer ses capacités à trouver de la nourriture. Cela a pu conduire à une mal- ou sous nutrition, à un affaiblissement provoqué par les lésions tissulaires, la douleur ou la détresse, et des infections systémiques, conduisant inévitablement à la mort.

Alors que la réponse rapide pour démêler ce dauphin a peut-être initialement sauvé la vie de l’animal, elle ne l’a pas empêché de se retrouver dans la même situation à répétition, ce qui éventuellement fini par le tué. Une meilleure prévention auprès des pêcheurs pour limiter ces interactions aurait pu prolonger sa vie bien au-delà des 2 ans qui aura eu.

Il est important d’éduquer les pêcheurs sur l’importance de ramener leurs lignes en présence de dauphins et de disposer correctement des lignes de pêche afin de réduire le risque de ces interactions néfastes pour les cétacés. Il y aurait du bon pour tous les partis, autant moins de cétacés blessés ou morts, que de matériel de pêche endommagé.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici