dimanche, février 25, 2024
banner
Accueil Pharmacie L’Ordre des vétérinaires rappelle les conditions de prescription de la Phénylbutazone

L’Ordre des vétérinaires rappelle les conditions de prescription de la Phénylbutazone

0
L’Ordre des vétérinaires rappelle les conditions de prescription de la Phénylbutazone

En pleine crise sur la traçabilité de la viande chevaline, le conseil supérieur de l’Ordre rappelle dans un communiqué sans équivoque, les précautions liées à l’utilisation de la phénylbutazone chez le cheval. Car elle est interdite d’emploi chez les animaux producteurs de viande, de lait,  … Elle est donc interdite chez tous les équidés non exclus de la filière bouchère.

 

Prescription de la phénylbutazone

Les médicaments contenant de la phénylbutazone ne peuvent pas être prescrits à des équidés non exclus de la filière bouchère. La présence de résidus de phénylbutazone rend la viande impropre à la consommation humaine.

Seuls les équidés exclus définitivement de la filière bouchère peuvent recevoir cette substance avec les modalités de prescription suivantes :

  • Equidé identifié et enregistré (livret signalétique) + feuillet médicamenteux signé (page 22 du livret depuis mars 2011) + exclusion de la filière bouchère ;
  • Examen clinique préalable de l’équidé ou prescription dans le cadre d’un protocole de soin après bilan sanitaire d’élevage/d’écurie (BSE).

Il est donc de la responsabilité du propriétaire de l’animal et du vétérinaire traitant, de bien se conformer à la réglementation lorsqu’il y a recours à la phénylbutazone. L’inscription de protocoles médicamenteux en page 22 du livret signalétique a donc une importance sanitaire sans précédent. Il est étonnant de voir encore de trop nombreux livrets mal ou pas remplis. En outre, il est du devoir du détenteur de l’animal de choisir au plus vite, le devenir de son animal (lire « pour ne pas abattre les chevaux« )

 

Substances dites essentielles aux équidés

La phénylbutazone ne fait pas partie de la liste des substances sans LMR (limites maximales de résidus) dites essentielles aux équidés (règlement UE n°122 :2013 du 12/2/2013 modifiant le règlement CE n°1950/2006)

Les substances essentielles sans LMR dites essentielles aux équidés peuvent être prescrites aux équidés non exclus de la filière bouchère avec un délai d’attente forfaitaire de 6 mois qui doit être indiqué sur l’ordonnance et le feuillet médicamenteux du livret signalétique.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici