mardi, juin 18, 2024
banner
Accueil Pharmacie Biopharmacie : une plate-forme dédiée aux thérapies à base d’anticorps canins

Biopharmacie : une plate-forme dédiée aux thérapies à base d’anticorps canins

0
Biopharmacie : une plate-forme dédiée aux thérapies à base d’anticorps canins

Les anticorps thérapeutiques, bien que sous-exploités en médecine vétérinaire, commencent à faire leurs preuves chez l’animal pour le diagnostic et le traitement de nombreuses maladies. Cette montée en puissance est notamment marquée par la création d’une nouvelle plate-forme dédiée à la découverte d’anticorps canins par les chercheurs de la société biopharmaceutique PetMedix. 

 

Les anticorps sont des molécules biologiques produites par le système immunitaire et capables de reconnaître, viser et neutraliser une cible. Découverte il y a plus d’un siècle maintenant, la sérothérapie a permis d’exploiter le potentiel des anticorps pour développer des innovations diagnostiques et thérapeutiques, en médecine humaine comme vétérinaire. Témoins de la nouvelle ère des biothérapies, les anticorps sont reconnus comme l’une des voies thérapeutiques les plus prometteuses et sont utilisés dans toutes les spécialités médicales, notamment pour traiter des maladies inflammatoires, auto-immunes, infectieuses, allergiques, ou même les cancers. Ils ont notamment été mis en lumière, récemment, comme potentiel traitement contre la Covid-19.

Mais si leur succès est significatif en médecine humaine, les anticorps peinent à faire leurs preuves en médecine vétérinaire. En dépit de nombreux essais concluants chez l’animal, peu d’anticorps sont réellement développés et mis sur le marché pour l’animal. Et malgré la grande diversité des formes d’anticorps, toutes n’ont pas encore été étudiées ou décrites en médecine vétérinaire. Cette technologie demeure partiellement exploitée pour les animaux… mais plus pour longtemps.

Le développement de la nouvelle plate-forme Ky9® par les laboratoires de PetMedix Ltd, dédiée à la découverte d’anticorps canins, témoigne d’un nouvel intérêt pour ces thérapies. Unique en son genre, elle permet de découvrir et de sélectionner, in vivo, des anticorps thérapeutiques entièrement canins. Cette plate-forme a vu le jour grâce au transfert de plus de 4 Mbp d’ADN d’anticorps canins dans le génome de la souris, un processus qui a impliqué 35 étapes de manipulation génétique distinctes. C’est le plus grand transfert de matériel génétique d’une espèce de mammifère à une autre n’impliquant pas d’ADN humain. Une ingénierie génomique de cette échelle et de cette sophistication s’est révélée nécessaire pour conserver la structure et l’intégrité du gène des immunoglobulines, afin de répliquer et d’exploiter le système immunitaire naturel des souris.

La plate-forme Ky9 est ainsi capable de produire des anticorps totalement matures, sélectionnés in vivo, avec une très haute qualité, activité biologique, stabilité et demi-vie. Une plate-forme dédiée aux chats, Felyne®, est déjà en cours de conception à l’image de celle du chien. L’objectif est de développer des traitements vétérinaires innovants contre un large éventail d’indications cliniques chez les chiens et les chats. À terme, ces travaux permettront la découverte de médicaments pour les animaux de compagnie hautement efficaces, abordables et durables. De toute évidence, dans les années à venir, l’utilisation d’anticorps pour le contrôle des maladies animales deviendra une réalité et occupera une part importante dans l’industrie des produits pharmaceutiques.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici