jeudi, mai 30, 2024
banner
Accueil Équidés AG de la LFPC : Le bien-être des équidés à l’heure des concrétisations

AG de la LFPC : Le bien-être des équidés à l’heure des concrétisations

0
AG de la LFPC : Le bien-être des équidés à l’heure des concrétisations

Le quartier Carnot à Vincennes a accueilli l’assemblée générale de la Ligue française pour la protection du cheval (LFPC), le 10 mars dernier. Outre les rapports d’activité réglementaires, cette AG a été l’occasion de présenter plusieurs réalisations de l’année 2011, notamment le Petit guide pratique du bien-être de votre cheval, à l’intention de tous les détenteurs d’équidés, et un document destiné à l’évaluation de l’état d’un cheval.

Le guide pratique est le résultat de la synthèse d’un mémoire de master d’une déléguée de la ligue. Il a été rédigé avec la collaboration de la LFPC et de la commission bien-être des équidés de l’Association vétérinaire équine française (Avef). L’Avef et le Conseil national de la protection animale (CNPA) ont participé financièrement à sa publication. La Fédération française d’équitation (FFE) l’a diffusé au sein de ses 7000 centres équestres. Il est composé d’une partie bien-être et d’une partie juridique. La première récapitule les besoins quotidiens d’un cheval, de son alimentation à son logement en passant par les soins à lui prodiguer. La seconde est axée sur les aspects juridiques de la détention d’un équidé : quels sont les papiers qu’il doit posséder, comment le protéger de la boucherie au regard de la loi, ainsi que certaines mesures sanitaires qu’il convient de connaître. Au total, 24 pages consacrées à ce que les détenteurs d’équidés doivent savoir pour assurer le bien-être de leur animal tout au long de sa vie.

De son côté, le document d’évaluation d’un cheval est un outil qui servira de base et de ligne directrice à tous les bénévoles de la ligue qui contrôlent l’état des chevaux, ainsi qu’aux vétérinaires. Ce document sera affiné par la commission “bien-être et comportement” de l’Avef. La grille d’évaluation se décompose en 4 volets. Le premier est une fiche récapitulative de l’identification du cheval. Le deuxième concerne l’état sanitaire de l’animal, évalué visuellement par un check-up de plusieurs parties du corps importantes pour déterminer son état de santé. Le troisième volet évalue son état d’engraissement. Le dernier porte sur le bien-être, avec le logement, les conditions de détention et le comportement de l’équidé vis-à-vis de son entourage. La grille fonctionne avec un système de points qui permet de grader l’état de l’animal. Selon la tranche dans laquelle il est classé, son état passe d’inacceptable à excellent. Ce document, qui ne se substitue pas à une visite vétérinaire classique, permet d’apprécier l’état général d’un cheval, ce qui peut faciliter les démarches ultérieures à entreprendre, ainsi que d’harmoniser les observations de terrain, sur l’ensemble des régions. Il s’agit d’un outil de travail pratique pour noter les chevaux contrôlés. L’objectif est de ne pas se focaliser sur une première impression, qui ne prend pas forcément en compte tous les paramètres. Ainsi, tous les bénévoles disposeront de points de repère communs pour apprécier la situation d’un équidé.

La création d’une liste de praticiens sentinelles est également l’un des points importants évoqués lors de cette assemblée, fruit d’un partenariat entre la ligue et l’Avef. Cette liste se compose de vétérinaires équins volontaires qui peuvent être appelés par la LFPC en cas de besoin pour effectuer des visites de contrôle. Elle doit encore s’étoffer pour couvrir tout le territoire national et permettre à un vétérinaire impartial de se déplacer au plus vite, ce qui est primordial dans de nombreux cas critiques. En effet, certaines affaires de maltraitance n’ont pu trouver une issue favorable à cause de la rédaction de certificats vétérinaires de complaisance. L’Avef et le conseil de l’Ordre ont été sensibilisés à cela.
Cette liste de sentinelles sera prochainement disponible sur le site de l’Avef. Enfin, les représentants de la Ligue ont profité de la présence de Cécile Delsol, référente nationale protection animale au ministère de l’Agriculture pour rappeler le manque de cohésion des DDPP sur les problèmes de maltraitance, une sensibilisation à certaines affaires qui devrait ainsi porté ses fruits prochainement.

 

Composition du conseil d’administration de la LFPC à l’issu de cette AG

Président : Dr Vet Richard Corde

Vice-Présidents : Mme Myriam Bollack, Colonel Christian Chatillon

Secrétaire général : M. Bertrand Neveux

Trésorier : Dr Vet Jean-Pierre Kieffer

Directrice technique : Mme Anne Riboulet

Administrateurs : M. René Burianne, Dr Vét Vincent Bourreau, Dr Vet Marine Neveux, M. Vincent Lefebvre, M. Philippe Ezri, Me Ludovic de Villèle, M. Frédéric Freund, M Hubert d’Orsetti

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici